Courrier des lecteurs Le Siamois, Canard de Phuket, journal francophone de Thailande Le Siamois

Le Siamois, Canard de Phuket: informations en français pour les Français, Belges, Suisses, Québecois et autres francophones qui aiment Phuket, la Thaïlande et la culture asiatique en général.

Vous y trouverez des informations en français sur l'ambiance de Phuket, sur la mentalité des francophones qui y vivent, sur les manifestations culturelles, les bons plans, les expériences personnelles des Français, Belges, Suisses, Québecois et autres francophones qui ont tenté l'aventure de Phuket.

Le Courrier des Lecteurs du Siamois, Canard de Phuket, est ouverte à tous ceux et toutes celles qui ont une expérience à partager directement, liée à ce qu'ils vivent ou ont vécu ici: touriste, expatrié, coureur d'aventures, pilier de comptoir, femme d'affaire, planteur, plongeur et j'en oublie: tous ces récits, positifs ou non, contribueront à vous donner une idée de la manière dont la vie suit son cours à Phuket, en Thaïlande ou ailleurs en Asie du Sud-Est.

Certains courriers sont liés à des zones précises de Phuket: Patong, Kata, Karon, Chalong, Rawai, Nai Harn, Thalang, Cherng Talay, Kamala, Surin, Bang Tao, Nay Yang, Kalim, Ao Makham ou Phuket City; d'autres sont des témoignages sur la manière dont des habitants de Phuket découvrent la Thaïlande profonde. Ils traitent de sujets aussi nombreux que variés: vie de tous les jours, marchés, plongée, femmes, aventures, affaires, bons plans, fêtes, histoire, adresses utiles, restaurants, hôtels, bars, Immigration, Police, Consulats et Ambassades, ... Ces informations en français vous permettront peut-être de bien débuter votre nouvelle vie ou de planifier vos prochaines vacances dans le paradis tropical de Phuket.

Trop peu d'informations en français sur Phuket figurent sur le web. C'est la raison pour laquelle Le Siamois, Canard de Phuket, est né. Dès lors, si vous avez des questions à poser, n'hésitez pas à nous contacter.

P.v.K.

Courrier des lecteurs

La spiritualité contagieuse des Thaïlandais

La spiritualité contagieuse des Thaïlandais La spiritualité contagieuse des Thaïlandais La spiritualité contagieuse des Thaïlandais La spiritualité contagieuse des Thaïlandais La spiritualité contagieuse des Thaïlandais La spiritualité contagieuse des Thaïlandais La spiritualité contagieuse des Thaïlandais La spiritualité contagieuse des Thaïlandais

A 18h hier, nous étions 11 photographes du groupe Meet Up “Bangkok Photographers” à l’entrée du temple Pathumwanaram juste à côté de l’immense centre commercial Siam Paragon.

L’objectif - c’est le cas de le dire quand on part faire des photos - était de prendre de jolies images de la célébration de Makha Bucha au temple.

Armés d’appareils photos plus sophistiqués les uns que les autres sauf votre journaliste qui brandissait son vieux Nikon 40D qui fait encore l’affaire (comme son utilisatrice, oserais-je dire), nous voici à mitrailler tous azimuths dès la tombée du jour.

Les Thaïlandais arrivent par paquets de douze: ils ont tous une bougie, une fleur de lotus et quelques bâtons d’encens entre leurs mains jointes.

Les plus prudents ont même acheté le bougeoir qui “va avec”, histoire de ne pas rallumer la bougie en cas de courant d’air.

Le silence n’est brisé que par le chant monocorde des moines.

Nous faisons nos photos et puis, et puis…impossible de résister: Véronique - une Belge croisée le soir même - et moi, nous sortons du temple pour acheter notre lotus, notre bougie et nos bâtons d’encens.
Nous allons ainsi faire nous aussi les trois tours du Bot (le bâtiment principal du temple): le premier pour honorer le Boudha, le deuxième pour son enseignement et le dernier en l’honneur de ses disciples.

Le silence et la ferveur nous emportent. Les doigts parfois un peu brûlés par la cire qui dégouline de la bougie (nous comprenons l’usage du bougeoir…), nous marchons aux côtés de Thaïlandais de toutes les générations: une petit mamy en chaise roulante, une petite fille somptueusement habillée pour l’occasion, de jeunes ados avec leurs T-shirts “Just do it”...

La foule grossit au fur et à mesure que nous tournons et c’est presque étourdies que nous déposons notre lotus, nos bâtons et notre bougie presqu'entièrement consumée vu la lenteur de notre marche, à l’entrée du temple où les Thaïlandais joignent les mains quasiment à l’unisson.

Nous sortons du temple et rejoignons le “chef” du groupe pour regarder en silence un des plus beaux spectacles du monde: des centaines de Thaïlandais fidèles au boudhisme et à sa philosophie de paix et de sérénité.

Une belle leçon pour les Occidentaux qui ne s'arrêtent qu’aux vastes centres commerciaux à 2 pas du temple. Je les invite à venir y découvrir le boudhisme qui est pour moi la plus belle philosophie du monde.


La Mousse de Minuit

17-06-2013

 

Thaïlandais Meet Up Bangkok temple Pathumwanaram centre commercial Siam Paragon Makha Bucha moines Belge Boudha boudhisme Occidentaux philosophie

[10 autres articles dans la rubrique Courrier des lecteurs]      [8 autres articles sur le theme Fêtes]      [46 autres articles dans le secteur Thaïlande]

réaction aux articles du siamois

Archives

Coup de gueule contre les promoteurs immobiliers

Coup de gueule contre les promoteurs immobiliers Bon sang! Non seulement je rencontre une pléthore d’agents immobiliers en tous genres lorsque je vais aux évènements de networking à Bangkok mais je les croise aussi -et surtout leurs “oeuvres”- à Phuket.

[Lire la suite]23-06-2013

Coup de gueule contre les coqs

Coup de gueule contre les coqs Ca y est: nous sommes dans un des endroits les plus calmes de Thaïlande à mon avis, le long de la rivière Kwai, près du minuscule village de Nong Bua, à 8 km de Kanchanaburi. Il est 6h14 exactement et plus moyen de fermer l’oeil: la faute aux 5-6 coqs qui se partagent la vedette de la scène pastorale du matin. Bon sang, ça me rappelle Chiang Mai il y a 10 ans.

[Lire la suite]19-06-2013

Coup de coeur pour les petits boulots

Coup de coeur pour les petits boulots J’ai une admiration incroyable pour les marchands des rues, les petits boulots qu’on trouve partout en Thaïlande. Les cordonniers qui travaillent à même le sol avec quelques outils, les couturiers aussi, les réparateurs de montres et d’horloges: tout ce petit monde fait de chacune de mes promenades une expérience dont je ne me lasse pas.

[Lire la suite]17-06-2013

Un instantané, Khao Lak…..

Un instantané, Khao Lak….. Première patte posée il y a huit ans maintenant: souvenirs douleureux... Depuis, Khao Lak et ses environs ont changé: les travaux poussiéreux sur la voie et les lumières coupées à la nuit tombée, lui donneraient presque un air rétro.

[Lire la suite]17-06-2013

Coup de coeur pour “Le Celtique

Coup de coeur pour “Le Celtique Depuis dix ans, je me régale des plats préparés par Bertrand et son équipe: du jarret de porc à la délicieuse salade landaise en passant par les crêpes à la farine de sarrasin. Mmmmmmiam! Chaque fois que je suis à Phuket, rendre visite à Bertrand et Lek est un plaisir incontournable pour moi, surtout depuis leur installation loin du brouhaha de Kata.

[Lire la suite]17-06-2013

Coup de gueule contre les restos farangs ratés

Coup de gueule contre les restos farangs ratés Bon sang, lorsque je décide de manger farang, c’est à dire de la cuisine occidentale, ce n’est pas pour me taper du fast food ou autre malbouffe rapide faite d’aliments “préconditionnés”, si pas “prémâchés”, et de légumes en boîte. Je dois dire que ces restaurants fleurissent un peu partout et qu’ils sont heureusement assez faciles à reconnaître.

[Lire la suite]06-06-2013

Coup de coeur pour toutes les fêtes

Coup de coeur pour toutes les fêtes Et pourquoi pas? Je viens d’ailleurs de changer d’avis sur la Saint-Valentin que j’accusais volontiers d'être issue de l’imagination de commerciaux et de publicistes pour vendre toujours plus.

[Lire la suite]05-06-2013

Coup de gueule

Coup de gueule Eh oui, coup de gueule contre ces “farangs” qui gâchent la sérénité des salons de massage.

[Lire la suite]04-06-2013

Coup de coeur pour les filles de bar

Coup de coeur pour les filles de bar Coup de coeur pour les filles des bars de Patong, celles qui m’appellent volontiers “Mama”. Je les écoute toujours avec attention quand elles partagent avec moi les petits et grands évènements de leur vie. Elles parlent souvent de leurs enfants laissés à la garde des grand-parents de l’autre côté du pays, me montrent leurs photos.

[Lire la suite]04-06-2013

Coup de coeur pour les petits bars

Coup de coeur pour les petits bars Qu’ils soient à Chalong ou à Kata - mes deux endroits favoris pour passer la soirée - les petits bars ont ma préférence. Avez-vous remarqué à quel point les petits bars sont plus accueillants? Pourquoi me direz-vous? C’est simple: il y a à mon avis bien plus de timides que l’on ne croit.

[Lire la suite]04-06-2013

[Articles antérieurs]