Articles Le Siamois, Canard de Phuket, journal francophone de Thailande Le Siamois

Le Siamois, Canard de Phuket: informations en français pour les Français, Belges, Suisses, Québecois et autres francophones qui aiment Phuket, la Thaïlande et la culture asiatique en général.

Vous y trouverez des informations en français sur l'ambiance de Phuket, sur la mentalité des francophones qui y vivent, sur les manifestations culturelles, les bons plans, les expériences personnelles des Français, Belges, Suisses, Québecois et autres francophones qui ont tenté l'aventure de Phuket.

Le Siamois, Canard de Phuket, est ouvert à tous ceux et toutes celles qui ont une expérience à partager: touriste, expatrié, coureur d'aventures, pilier de comptoir, femme d'affaire, planteur, plongeur et j'en oublie: tous ces récits, positifs ou non, contribueront à vous donner une idée de la manière dont la vie suit son cours par ici.

Que vous vous intéressiez plus particulièrement à une zone de Phuket - Patong, Kata, Karon, Chalong, Rawai, Nai Harn, Thalang, Cherng Thalaï, Kamala, Surin, Bang Tao, Nay Yang, Kalim, Ao Makham ou Phuket City - des informations sur ces communautés sont évoquées au fil des différents articles qui nous parviennent: vie de tous les jours, marchés, plongée, femmes, aventures, affaires, fêtes, histoire, etc... Ces différentes informations en français vous permettront peut-être de bien démarrer votre nouvelle vie ou de préparer vos prochaines vacances dans le paradis tropical de Phuket.

Trop peu d'informations en français sur Phuket figurent sur le web. C'est la raison pour laquelle Le Siamois, Canard de Phuket, est né. Dès lors, si vous avez des questions à poser, n'hésitez pas à nous contacter.

P.v.K.

Articles

Mon Phuket Town by night avec Bouddha

Mon Phuket Town by night avec Bouddha Pour entamer cette virée nocturne en version originale, "Bouddha", un habitué de longue date de la nuit phukétoise, nous a donné rendez-vous vers 20h30 à La Cabane, son restaurant, connu pour sa cuisine éclectique, française, provençale, thaïe ou encore vietnamienne, est particulièrement réputé pour son coucous et sa bouillabaisse. Depuis plus de 12 ans, il y officie en cuisine.






Au menu, ce soir-là, un plateau de petits nems succulents et une délicieuse soupe Pho au bœuf, un des plats les plus traditionnels du Vietnam. Pendant que nous dînons, "Bouddha" s’abreuve de sa boisson préférée: un doigt de whisky sous une avalanche de glaçons, noyé d’eau gazeuse.

Avant d’entamer notre virée nocturne, il tient à nous informer des "us et coutumes" en vigueur dans la Thaï night life. Côté tenue vestimentaire, il faut proscrire le look Patong beach, short de bain, débardeur et tongs: vous serez systématiquement refoulés.

. Règle n°1: on s’habille pour sortir.
. Règle n°2: on sort tôt pour faire la fête. Depuis Thaksin, les lieux dédiés à la vie nocturne ferment officiellement à 2h du matin. La première partie de soirée débute vers 20h. On peut dîner dans la plupart des pubs et bars de nuit, ce type de lieux ouvrant vers 18h et fermant vers minuit.
. Règle n°3: on peut sortir avec sa bouteille. Dans tous les endroits où nous sommes allés, le verre d’alcool coûte entre 100 et 150 baths, mais si vous apportez votre whisky préféré, on vous fera payer uniquement les glaçons et les sodas.
. Règle n°4: on danse autour de sa table. Il n’y a pas de piste de danse dans les boîtes thaïes. S’il y en a une, par hasard, elle est destinée au show ou au DJ.





C’est sous la pluie que nous sommes arrivés à Phuket Town, vers 22h30. Nous faisons un premier arrêt au SANAEHA. Ce pub chic est une des adresses en vogue de la communauté sino-thaïe, avec belle déco, une ambiance soft, clientèle mélangée et bonne musique; certains soirs des groupes en live.







A côté, au ROM DEE, l’ambiance est assurée par un guitariste et chanteur. La musique est plus thaïe, le lieu plus intimiste. Le staff et le boss sont adorables.











La pluie s’est arrêtée, nous partons au TIMBER HUT. C’est une institution à Phuket, le club est ouvert depuis 23 ans. C’est le seul endroit où l’on vous charge 400 baths si vous venez avec votre bouteille (pas cool!); en revanche, c’est le seul pub où l’on peut fumer… dans les toilettes (cool!). La clientèle est mixte, la musique bonne et la chanteuse du groupe est une pointure. Apparemment la pluie a eu raison des meilleures volontés, car il y a peu de monde ce soir-là au Timber.




Nous partons pour le SOFA. C’est le spot branché de Phuket Town. Des lustres baroques éclairent d’une lumière tamisée un lieu spacieux et aéré. Sur la piste, des spots flashent des lumières multicolores et un groupe joue live. C’est le lieu de prédilection de "Bouddha": il y connaît tout le monde, dit bonsoir à tous et un mot gentil à chacun; on voit que c’est un habitué. La clientèle est en grosse majorité thaïe, de tous âges et de tous horizons. L’ambiance est fun, les gens sont avenants, souriants; on a tous un peu bu, les liens se nouent facilement, on est là pour faire la fête! Les tarifs sont raisonnables: 550 baths la bouteille d’alcool, 50 baths par seau de glaçons et 50 baths pour les sodas. 2 heures du matin se précise et une grosse envie d’une cigarette avec…




Nous traversons donc la rue, surnommée Limelight Avenue, pour nous installer, un peu plus loin à droite, en terrasse du FUBAR. Il y règne une bonne ambiance, avec des clients dehors, dedans, de la musique et des gens sympas. Le quartier est dédié à la fête et la rue est très animée, même à cette heure tardive.







On attend tous l’ouverture du SOFA Boutique, vers 2h. C’est l’after du moment à Phuket Town. Le club reçoit de nombreux groupes connus et pas mal de DJs from Bangkok. Les serveuses ont le look “Barbarella”, l’endroit est parfait pour une bonne fin de soirée. Vous pouvez aussi profiter de l’extérieur: on accède au jardin par une porte située dans le prolongement du bar. L’endroit est tranquille et cosy, canapés et fauteuils sont agencés autour d’un bassin orné de trois fontaines. Mais ici aussi, en ce mercredi soir, la pluie a eu raison des meilleures volontés. Il est presque 3 heures du matin et le peu de monde présent va finir par s’éclipser à l’annonce de l’arrivée imminente de la police, et nous aussi.



Nous allons finalement terminer notre soirée dans un restaurant de nuit, le SOMTOM Banthoeng. Le restaurant est au bord de l’eau, bondé de couche-tard de tous horizons, une clientèle éclectique de fêtards qui parlent haut, s’interpellent. Le whisky coule à flot, l’ambiance est franchement sympa. C’est très drôle et nous y resterons un bon moment. Ce n’est que vers 4h30, qu’il nous viendra l’idée de partir.





Coordonnées:




La Cabane: 61/50 Moo 4 Viset Rd., Rawai - Tél. 0892 900 484








SANAEHA: de 18 h. à minuit - 83-85 Yowarat Rd. - Tél. 076 218 515








ROM DEE: de 18 h. à minuit - 87 Yowarat Rd - Tél. 0818 077 099








TIMBER HUT: de 18h. à 2h. de matin - 118/1 Yowarat Rd - Tél. 076 211 839








SOFA: de 21h. à 2h. du matin - New Dibuk Rd, face au RAYA restaurant







SOMTOM Banthoeng: prenez Ong Sim Phai Rd jusqu’au rond-point avec l’hippocampe. C’est tout près du Kor Tor Mor - Tél. 0840 643 172






Texte: Régis Roué - Photos: Laëtitia Botrel - Le Paris Phuket

23-06-2013

 

Phuket Town by night Bouddha virée nocturne nuit phukétoise La Cabane restaurant cuisine éclectique française provençale thaïe vietnamienne coucous bouillabaisse Vietnam whisky Thaï night life Patong beach fête Thaksin danse boîtes thaïes show DJ SANAEHA pub chic sino-thaïe ROM DEE TIMBER HUT musique SOFA spot fun Limelight Avenue FUBAR Boutique after club DJs from Bangkok serveuses look Barbarella bar cosy police SOMTOM Banthoeng couche-tard fêtards

[83 autres articles dans la rubrique Articles]      [7 autres articles sur le theme Sorties]      [8 autres articles dans le secteur Phuket City]

réaction aux articles du siamois

Archives

Présence d’esprits: le Festival Végétarien de Phuket

Présence d’esprits: le Festival Végétarien de Phuket Du 1er au 9 octobre, Phuket rendra hommage aux dieux chinois et recevra en échange leurs bénédictions et remèdes. Pendant ces dix jours et neuf nuits, la population de Phuket Town et de Kathu vivra au rythme crescendo des cérémonies sanctifiées, dans les rues et autour d’une dizaine de temples.

[Lire la suite]02-10-2016

Le 12 août, anniversaire de la Reine et fête de toutes les mamans

Le 12 août, anniversaire de la Reine et fête de toutes les mamans Le 12 août, les Thaïlandais célèbrent l'anniversaire de la Reine Sirikit, considérée comme la "mère" du peuple. Mais c’est aussi la fête de toutes les mères du royaume. Fleur de jasmin, cadeaux et T-shirts à l’effigie de "Maman" seront donc de rigueur. En soirée, les esplanades de tout le royaume battront la chamade au rythme des feux d’artifice et divertissements en tous genres.

[Lire la suite]02-08-2016

La Phuket Pride commence lundi: une semaine folle folle folle!

La Phuket Pride commence lundi: une semaine folle folle folle! Embrayant dans la foulée de la Phuket Bike Week, la Phuket Pride verra également son lot de défilés, cortèges, fêtes et concerts. Cependant, au lieu des gros cubes, cuirs et tatouages des bikers, ce seront plutôt les parades colorées organisées par les différents clubs LGBT (Lesbiennes, Gays, Bisexuels et Transgenres) de Phuket et d'ailleurs.

[Lire la suite]21-04-2016

Songkran: eau sans alcool ou alcool sans eau?

Songkran: eau sans alcool ou alcool sans eau? Comme chaque année à l'approche de Songkran, les autorités pondent tout un tas de mesures destinées à diminuer le nombre de blessures et de décès, surtout causés par les accidents de la route. Depuis quelques années, les canons à eau et lances à haute pression, artisanales ou non, sont théoriquement interdites.

[Lire la suite]09-04-2016

Le 6 avril, jour des Chakri, les bars ne vendront pas d'alcool

Le 6 avril, jour des Chakri, les bars ne vendront pas d Le 6 avril, les Thaïlandais célèbrent le jour des Chakri. Ce jour, férié en Thaïlande, correspond à l'anniversaire de la fondation de la dynastie des Chakri, le 6 avril 1782, dont le roi Bhumibol Adulyadej, ou Rama IX, est le neuvième représentant sur le trône.

[Lire la suite]09-04-2016

Makha Bucha

Makha Bucha Ce 22 février, les bouddhistes célèbrent Makha Bucha, qui marque l’anniversaire du sermon de Bouddha dans le jardin Véluwan. Ce jour, les fidèles thaïlandais doivent observer un certain nombre de règles et de rituels. Makha Bucha ou Wan-makha-bootcha, vient du mois hindou Magha et du mot sanskrit pooja signifiant célébration du culte.

[Lire la suite]20-02-2016

Wan Waa-Len-Tai ou la Saint Valentin à la thaïe

Wan Waa-Len-Tai ou la Saint Valentin à la thaïe Les Thaïlandais, c'est bien connu, adorent faire la fête et toutes les occasions sont bonnes dès qu'il s'agit d'être joyeux. Des parades de Noël commencent même à apparaître jusque dans les villes les plus reculées de l'Issan aux alentours du Wan Kissmass (Jour de Noël) alors qu'il n'y existe aucune tradition chrétienne.

[Lire la suite]13-02-2016

Le Nouvel An Chinois

Le Nouvel An Chinois Pour les six millions de Thaïlandais d’origine chinoise, le Nouvel An est une fête très attendue. Pour entrer sereinement dans la nouvelle année, les traditions doivent être respectées. Pour la communauté sino-thaïe, le Nouvel An est avant tout une fête familiale. La veille, on se rend au temple pour faire des offrandes aux dieux de la Terre et de la Chance ainsi qu’aux ancêtres.

[Lire la suite]08-02-2016

Nouvel an en Thaïlande, l’occasion de faire du mérite

Nouvel an en Thaïlande, l’occasion de faire du mérite Le passage d’une année à l’autre offre une opportunité très prisée par les bouddhistes de Thaïlande pour «faire du mérite» en visitant un des nombreux lieux sacrés du royaume En fait, il n’est pas rare pour certaines personnes de profiter de cette occasion pour visiter et rendre hommage aux motifs sacrés des temples et stupas dans tout le royaume.

[Lire la suite]17-01-2016

La Saison des Noyés

La Saison des Noyés Nous voilà entrés dans la "Saison des Noyés". Ce phénomène est assez typique à la basse-saison qui coïncide avec la Mousson. C'est en effet pendant cette période que les vents et les courants côtiers s'inversent, et qu'apparaissent les courants d'arrachement.

[Lire la suite]26-04-2014

[Articles antérieurs]