Article Aucun Le Siamois, Canard de Phuket, journal francophone de Thailande Le Siamois

Le Siamois, Canard de Phuket: informations en français pour les Français, Belges, Suisses, Québecois et autres francophones qui aiment Phuket, la Thaïlande et la culture asiatique en général.

Vous y trouverez des informations en français sur l'ambiance de Phuket, sur la mentalité des francophones qui y vivent, sur les manifestations culturelles, les bons plans, les expériences personnelles des Français, Belges, Suisses, Québecois et autres francophones qui ont tenté l'aventure de Phuket.

Le Siamois, Canard de Phuket, est ouvert à tous ceux et toutes celles qui ont une expérience à partager: touriste, expatrié, coureur d'aventures, pilier de comptoir, femme d'affaire, planteur, plongeur et j'en oublie: tous ces récits, positifs ou non, contribueront à vous donner une idée de la manière dont la vie suit son cours par ici.

Que vous vous intéressiez plus particulièrement à une zone de Phuket - Patong, Kata, Karon, Chalong, Rawai, Nai Harn, Thalang, Cherng Talay, Kamala, Surin, Bang Tao, Nay Yang, Kalim, Ao Makham ou Phuket City - des informations sur ces communautés sont évoquées au fil des différents articles qui nous parviennent: vie de tous les jours, marchés, plongée, femmes, aventures, affaires, bons plans, adresses utiles, carte de l'île, liens vers d'autres sites, restaurants, hôtels, bars, Immigration, Police, Consulats et Ambassades, petites annonces, fêtes, histoire, courrier des lecteurs... Ces différentes rubriques vous offrent les informations en français qui vous permettront peut-être de bien débuter votre nouvelle vie ou préparer vos prochaines vacances dans le paradis tropical de Phuket, bercé par les vagues de la Mer d'Andaman.

Trop peu d'informations en français sur Phuket figurent sur le web. C'est la raison pour laquelle Le Siamois, Canard de Phuket, est né. Dès lors, si vous avez des questions à poser, n'hésitez pas à nous contacter.

P.v.K.

Fêtes

Nouvel an en Thaïlande, l’occasion de faire du mérite

Nouvel an en Thaïlande, l’occasion de faire du mérite Le passage d’une année à l’autre offre une opportunité très prisée par les bouddhistes de Thaïlande pour «faire du mérite» en visitant un des nombreux lieux sacrés du royaume
En fait, il n’est pas rare pour certaines personnes de profiter de cette occasion pour visiter et rendre hommage aux motifs sacrés des temples et stupas dans tout le royaume.


La nouvelle année est considérée comme une période propice pour établir un nouveau chapitre dans son livre karmique et il est donc particulièrement conseillé d’en profiter pour faire du mérite, traduction assez barbare de "merit making".

Une bonne occasion pour engranger des mérites
L’accumulation de mérite – bun en thaï, du terme punna en pali – est censée exercer une puissante influence sur la vie future et les renaissances futures. L’idée d’une renaissance est largement acceptée en Thaïlande, et la théorie bouddhique du karma est bien traduite par le proverbe : tham dii ddi dii tham chûa ddi chûa («les bonnes actions mènent à de bons résultats ; les mauvaises actions à de mauvais résultats»).

Ces visites qui ont le plus souvent lieu dans un temple, prévoient la présentation d’offrandes pour rendre hommage au Bouddha, Dharma et Sangha – la trilogie sacrée qui réunit le bouddhisme, la maîtrise des enseignements et la communauté. Les visiteurs peuvent arriver tôt le matin pour offrir de la nourriture aux moines résidents ou arriver à n’importe quel moment de la journée et offrir l’aumône, sous forme de bougies, fleurs et encens allumés sur des autels situés dans le wihan (principal sanctuaire de Bouddha) ou à la base d’un stupa.

Les dons en argent au temple peuvent également faire partie des offrandes rituelles, ou exécuter un travail bénévole dans le but de faire du mérite à la nouvelle année.

La doctrine theravada insiste sur les trois aspects principaux de l’existence : la dukkha (satisfaction impossible), l’anicca (nature éphémère de toute chose) et l’anatta (non-substantialité de la réalité). Ces trois concepts, découverts par Siddhartha Gautama au VI siècle av. J.-C., s’opposaient à la croyance hindoue en un moi éternel et bienheureux (paramatman).
Les mérites gagnés peuvent également être transférés à des proches ou d’autres personnes que nous aimons, y compris ceux qui nous ont quittés. Un tel partage du mérite, qui reflète l’esprit thaïlandais de générosité et la fidélité à la famille, peut être demandé officiellement au moment du don aux moines et aux monastères.

Les neufs temples sacrés de Bangkok
Neuf des plus de 400 temples que compte la capitale sont considérés comme particulièrement sacrés par les bouddhistes. Beaucoup de Thaïs se rendront à l’ensemble des neuf temples lors d’une ronde de mérite de nouvelle année.
Le nombre neuf est en soi un nombre de bon augure, en raison du fait qu’il représente trois fois trois, et trois se réfère aux trois piliers du bouddhisme que sont le Bouddha, dharma, sangha, faisant un nombre triplement favorable.

Ces neuf temples sont des lieux historiques et dirigés par des abbés du plus haut rang dans le clergé sangha, la communauté bouddhiste. Tous contiennent au moins une image de Bouddha ayant la réputation d’être d’une grande puissance.

Les neuf temples sont :
Wat Phra Si Rattanasasadaram (Wat Phra Kaeo – Temple du Bouddha d’émeraude)
Wat Phra Chetuphon Wimonmangkhalaram (Wat Pho)
Wat Arunratchawararam Ratchaworamahawihan (Wat Arun – Temple de l’Aube)
Wat Suthat Thepwararam Ratchaworamahawihan
Wat Saket Ratchaworamahawihan
Vihara Bowonniwet Wat
Ratchaworamahawihan Chanasongkhram Wat
Woramahawihan Rakhangkhositaram Wat
Woramahawihan Kanlayanamit Wat.

Wat Phra Kaeo est bien connu par les Thaïlandais et les visiteurs étrangers comme le Temple du Bouddha d’émeraude, qui abrite l’image la plus vénérée de Bouddha dans le royaume. Sculptée dans du jaspe vert (pas d’émeraude), l’image de 66 cm de hauteur est réputée pour ses vertus talismaniques qui protègent la souveraineté du royaume.



D'après Olivier Languepin, Thaïlandefr.com

17-01-2016

 

Thaïlande Bouddha Nouvel An mérite offrandes temples moines Bangkok Bouddhisme

[83 autres articles dans la rubrique Articles]      [8 autres articles sur le theme Fêtes]      [46 autres articles dans le secteur Thaïlande]

réaction aux articles du siamois

Archives

Présence d’esprits: le Festival Végétarien de Phuket

Présence d’esprits: le Festival Végétarien de Phuket Du 1er au 9 octobre, Phuket rendra hommage aux dieux chinois et recevra en échange leurs bénédictions et remèdes. Pendant ces dix jours et neuf nuits, la population de Phuket Town et de Kathu vivra au rythme crescendo des cérémonies sanctifiées, dans les rues et autour d’une dizaine de temples.

[Lire la suite]02-10-2016

Le 12 août, anniversaire de la Reine et fête de toutes les mamans

Le 12 août, anniversaire de la Reine et fête de toutes les mamans Le 12 août, les Thaïlandais célèbrent l'anniversaire de la Reine Sirikit, considérée comme la "mère" du peuple. Mais c’est aussi la fête de toutes les mères du royaume. Fleur de jasmin, cadeaux et T-shirts à l’effigie de "Maman" seront donc de rigueur. En soirée, les esplanades de tout le royaume battront la chamade au rythme des feux d’artifice et divertissements en tous genres.

[Lire la suite]02-08-2016

Songkran: eau sans alcool ou alcool sans eau?

Songkran: eau sans alcool ou alcool sans eau? Comme chaque année à l'approche de Songkran, les autorités pondent tout un tas de mesures destinées à diminuer le nombre de blessures et de décès, surtout causés par les accidents de la route. Depuis quelques années, les canons à eau et lances à haute pression, artisanales ou non, sont théoriquement interdites.

[Lire la suite]09-04-2016

Le 6 avril, jour des Chakri, les bars ne vendront pas d'alcool

Le 6 avril, jour des Chakri, les bars ne vendront pas d Le 6 avril, les Thaïlandais célèbrent le jour des Chakri. Ce jour, férié en Thaïlande, correspond à l'anniversaire de la fondation de la dynastie des Chakri, le 6 avril 1782, dont le roi Bhumibol Adulyadej, ou Rama IX, est le neuvième représentant sur le trône.

[Lire la suite]09-04-2016

Makha Bucha

Makha Bucha Ce 22 février, les bouddhistes célèbrent Makha Bucha, qui marque l’anniversaire du sermon de Bouddha dans le jardin Véluwan. Ce jour, les fidèles thaïlandais doivent observer un certain nombre de règles et de rituels. Makha Bucha ou Wan-makha-bootcha, vient du mois hindou Magha et du mot sanskrit pooja signifiant célébration du culte.

[Lire la suite]20-02-2016

Wan Waa-Len-Tai ou la Saint Valentin à la thaïe

Wan Waa-Len-Tai ou la Saint Valentin à la thaïe Les Thaïlandais, c'est bien connu, adorent faire la fête et toutes les occasions sont bonnes dès qu'il s'agit d'être joyeux. Des parades de Noël commencent même à apparaître jusque dans les villes les plus reculées de l'Issan aux alentours du Wan Kissmass (Jour de Noël) alors qu'il n'y existe aucune tradition chrétienne.

[Lire la suite]13-02-2016

Le Nouvel An Chinois

Le Nouvel An Chinois Pour les six millions de Thaïlandais d’origine chinoise, le Nouvel An est une fête très attendue. Pour entrer sereinement dans la nouvelle année, les traditions doivent être respectées. Pour la communauté sino-thaïe, le Nouvel An est avant tout une fête familiale. La veille, on se rend au temple pour faire des offrandes aux dieux de la Terre et de la Chance ainsi qu’aux ancêtres.

[Lire la suite]08-02-2016

La spiritualité contagieuse des Thaïlandais

La spiritualité contagieuse des Thaïlandais A 18h hier, nous étions 11 photographes du groupe Meet Up “Bangkok Photographers” à l’entrée du temple Pathumwanaram juste à côté de l’immense centre commercial Siam Paragon. L’objectif - c’est le cas de le dire quand on part faire des photos - était de prendre de jolies images de la célébration de Makha Bucha au temple.

[Lire la suite]17-06-2013