Article Aucun Le Siamois, Canard de Phuket, journal francophone de Thailande Le Siamois

Le Siamois, Canard de Phuket: informations en français pour les Français, Belges, Suisses, Québecois et autres francophones qui aiment Phuket, la Thaïlande et la culture asiatique en général.

Vous y trouverez des informations en français sur l'ambiance de Phuket, sur la mentalité des francophones qui y vivent, sur les manifestations culturelles, les bons plans, les expériences personnelles des Français, Belges, Suisses, Québecois et autres francophones qui ont tenté l'aventure de Phuket.

Le Siamois, Canard de Phuket, est ouvert à tous ceux et toutes celles qui ont une expérience à partager: touriste, expatrié, coureur d'aventures, pilier de comptoir, femme d'affaire, planteur, plongeur et j'en oublie: tous ces récits, positifs ou non, contribueront à vous donner une idée de la manière dont la vie suit son cours par ici.

Que vous vous intéressiez plus particulièrement à une zone de Phuket - Patong, Kata, Karon, Chalong, Rawai, Nai Harn, Thalang, Cherng Talay, Kamala, Surin, Bang Tao, Nay Yang, Kalim, Ao Makham ou Phuket City - des informations sur ces communautés sont évoquées au fil des différents articles qui nous parviennent: vie de tous les jours, marchés, plongée, femmes, aventures, affaires, bons plans, adresses utiles, carte de l'île, liens vers d'autres sites, restaurants, hôtels, bars, Immigration, Police, Consulats et Ambassades, petites annonces, fêtes, histoire, courrier des lecteurs... Ces différentes rubriques vous offrent les informations en français qui vous permettront peut-être de bien débuter votre nouvelle vie ou préparer vos prochaines vacances dans le paradis tropical de Phuket, bercé par les vagues de la Mer d'Andaman.

Trop peu d'informations en français sur Phuket figurent sur le web. C'est la raison pour laquelle Le Siamois, Canard de Phuket, est né. Dès lors, si vous avez des questions à poser, n'hésitez pas à nous contacter.

P.v.K.

Découvertes

PHATTALUNG TERRE DE LÉGENDES

PHATTALUNG TERRE DE LÉGENDES Située au sud-est du royaume, Phattalung est une province montagneuse, verdoyante et légendaire, qui compte environ 40,000 habitants.

Elle fut le refuge de nombreux brigands des régions avoisinantes, qui y faisaient régner une atmosphère de hors-la-loi, sous l’emprise de leur chef Khun Rung Don Sai.

La ville est entourée par deux montagnes légendaires : le Khao Ok Talu « montagne à la poitrine brisée » et le Khao Hua Taek « montagne à la tête cassée ». La légende raconte l’histoire de deux femmes qui se seraient battues pour l’homme qu’elles aimaient. L’une aurait transpercé la poitrine de sa rivale et l’autre lui aurait coupé la tête.

Lorsque vous entrez dans Phattalung, vous avez cette impression de « village », avec ces maisons traditionnelles thaïes au milieu de quelques bâtiments bétonnés. Elles leur font de l’ombre et respirent la tradition, si bien ancrée dans cette ville légendaire. Malgré l’ouverture d’un centre commercial, le Colyseum, il y a 3 ans et récemment d’un Tesco Lotus, le rythme de la modernité y reste au ralenti.

Une tradition populaire du bouddhisme est tenue à la fin de chaque « Carême » en octobre : une procession de l’image de Bouddha sur des chars rythmés par des tambours. Les chars, tirés par les villageois, partent des différents temples pour se retrouver à Lam Pam Beach, où toute la journée est animée de jeux et de chants folkloriques.



THALE NOI EAU DOUCE & EAU DE MER




La province est arrosée par une petite mer intérieure : la Thale Noi (450 km2), située à 32 km au nord-est de la ville de Phattalung. Classée réserve ornithologique par le Forestry Department, on y recense environ 190 espèces d’oiseaux aquatiques, migrateurs ou résidents, dont le magnifique échassier nok kaap bua (tantale Indien, qui y trouve son dernier habitat naturel en Asie), le nok pèt-dueng, petit canard à tête rouge de la famille de la sarcelle siffleuse, le nok i-kong aux longues pattes, la grande aigrette, le héron pourpre, le pélican à bec tacheté et le jacana aux ailes bronze… La Thale Noi, au fil des marées, se remplit tantôt d’eau douce et tantôt d’eau de mer, d’où une extrême variété de poissons. Bien que la pêche soit interdite dans ses eaux, on trouve une vaste variété de pêcheurs traditionnels avec des filets balançoires sur ses rives et sur ses îles. C’était également le seul endroit où l’on pouvait encore croiser une espèce de petit éléphant d’eau de la taille d’un buffle, le Chang Khom, éteinte aujourd’hui.



La culture de l'hévéa




Cette province, comme tout le sud de la Thaïlande, présente un climat tropical, avec un taux d’humidité élevé toute l’année. Ces conditions sont donc très favorables à l’implantation de l’hévéa. La Thaïlande en compte 2 millions d’hectares. Les principaux consommateurs de caoutchouc sont l’industrie automobile et l’industrie des pneus (plus de 70 %). La région étant peu industrialisée, l’hévéaculture est une ressource économique très importante pour les agriculteurs de Phattalung, leur permettant d’avoir un revenu presque mensuel, contrairement à d’autres productions agricoles.










Nãng Thálung ou Théâtre d'Ombres




La culture du théâtre d’ombres Nãng Thálung est toujours vive à Phattalung. Son origine fait débat au sein des régions du sud. En particulier, dans le village de Bang Kaeo, au sud de la ville, quelques familles perpétuent cet artisanat.
Ces marionnettes, faites à base de peau de vache séchée, sont travaillées à la main, détail par détail, puis peintes selon les modèles. Une troupe de théâtre d’ombre se compose au maximum de 8 personnes avec les musiciens. Le maître active les marionnettes et compose lui-même le dialogue.










Marchés et produits locaux



En ville, vous trouverez deux marchés importants : l’un propose essentiellement des produits frais et l’autre des petites gargotes vous servant toute la journée. Le marché des produits frais offre des variétés propres à Phattalung : la diversité des poissons du Thale Noi, le sucre de palme vendu sous différentes formes, les variétés de pâtes de crevette (กะปิ) servant au curry et toutes sortes de desserts, bananes croustillantes au beurre (กล้วยนาบ), les caramels de noix de coco (กะละแม), etc…
Le riz brun Sangyod Muang (ข้าวสังมยด) est une culture propre à cette province, devenue la première productrice de riz dans le sud. La Reine Sirikit, soucieuse de défendre la province et d’y conserver sa culture, a même annoncé à la télé qu’elle mangeait le riz de Phattalung.
Le fameux artisanat de vanneries se trouve le long du Thale Noi car les roseaux (กระจูด) sont cueillis autour de cette mer intérieure. Des familles entières y conçoivent des paniers, des nattes pour dormir, des chapeaux, des sacs et bien d’autres créations.




Laëtitia Botrel pour Le Paris Phuket © Laëtitia Botrel

19-06-2013

 

Thaïlande Phattalung brigands Khun Rung Don Sai Khao Ok Talu montagne Khao Hua Taek Thale Noi réserve ornithologique oiseaux éléphant hévéa thaïes thaïs thaïe thaï Thaï Carême Bouddha bouddhiste Nãng Thálung Théâtre d\'Ombres

[83 autres articles dans la rubrique Articles]      [8 autres articles sur le theme Découvertes]      [46 autres articles dans le secteur Thaïlande]

réaction aux articles du siamois

Archives

Les fantômes sont parmi nous

Les fantômes sont parmi nous Dan Sai est un petit village de l’Issan, dans la province de Loei mais assez proche de Pitsanuloke, où il ne se passe rien.

[Lire la suite]23-06-2013

Expédition MEKONG 1000

Expédition MEKONG 1000 Il y a quelques mois, je vous annonçais l'expédition que préparait Patrick Gasiglia, le surfeur français bien connu de Phuket: la descente du Mékong en paddle surfsur 1.000 kilomètres, de Chiang Khan dans le Triangle d'Or, à Khong Chiam dans le Triangle d'Emeraude. Tout un programme...

[Lire la suite]23-06-2013

Sur les routes du Siam (4e partie)

Sur les routes du Siam (4e partie) Dès la vente de notre “maison sur l’eau”, nous avons pris la route au départ de Phuket pour voir ailleurs car, comme dit le capitaine, “nous avons trouvé le pays dans lequel nous avons décidé de nous installer, maintenant, reste à trouver l’endroit que nous préférons dans ce pays”.

[Lire la suite]23-06-2013

Sur les routes du Siam (3e partie)

Sur les routes du Siam (3e partie) Après 15 ans de navigation sur tous les océans du globe, parcourant plus de 60.000 milles nautiques, jetant l'ancre de leur voilier “Minuit” devant 216 îles, Ghislaine et son mari ont choisi Phuket pour achever leur tour du monde à la voile.

[Lire la suite]23-06-2013

Surf : le défi du Mékong

Surf : le défi du Mékong La "mère de tous les fleuves" inspire à Patrick Gasiglia, un aventurier phukétois intrépide et fanatique de glisse, un nouveau défi: SUP MEKONG 2012 ou parcourir les eaux du Mékong sur plus de 1.000 kilomètres en solitaire sur un paddle surf. Trouvant ses origines chez les peuples polynésiens, le Stand Up Paddle Surf (SUP) connaît actuellement un renouveau sans précédent.

[Lire la suite]23-06-2013

Sur les routes du Siam (2e partie)

Sur les routes du Siam (2e partie) Après 15 ans de navigation sur tous les océans du globe, après avoir parcouru plus de 60 000 milles nautiques, jeté l'ancre de leur voilier “Minuit” devant 216 îles, Ghislaine et son mari ont choisi Phuket pour achever leur tour du monde à la voile.

[Lire la suite]23-06-2013

Sur les routes du Siam

Sur les routes du Siam Après 15 ans de navigation sur tous les océans du globe, après avoir parcouru plus de 60.000 milles nautiques et jeté l'ancre de leur voilier Minuit devant 216 îles, Ghislaine et son mari ont choisi Phuket pour achever leur tour du monde à la voile.

[Lire la suite]23-06-2013

Les bars d'Udon Thani ou Patong il y a dix ans

Les bars d Udon Thani est une ville en pleine expansion mais c’est où ça, Udon Thani? Pour ceux qui n’ont pas franchi le pont Sarrazin, Udon Thani se trouve au Nord-Est de la Thaïlande, dans la région nord de l’Issan. Oui, oui, là d’où viennent les jolies filles des bars de Phuket.

[Lire la suite]17-06-2013