Article Aucun Le Siamois, Canard de Phuket, journal francophone de Thailande Le Siamois

Le Siamois, Canard de Phuket: informations en français pour les Français, Belges, Suisses, Québecois et autres francophones qui aiment Phuket, la Thaïlande et la culture asiatique en général.

Vous y trouverez des informations en français sur l'ambiance de Phuket, sur la mentalité des francophones qui y vivent, sur les manifestations culturelles, les bons plans, les expériences personnelles des Français, Belges, Suisses, Québecois et autres francophones qui ont tenté l'aventure de Phuket.

Le Siamois, Canard de Phuket, est ouvert à tous ceux et toutes celles qui ont une expérience à partager: touriste, expatrié, coureur d'aventures, pilier de comptoir, femme d'affaire, planteur, plongeur et j'en oublie: tous ces récits, positifs ou non, contribueront à vous donner une idée de la manière dont la vie suit son cours par ici.

Que vous vous intéressiez plus particulièrement à une zone de Phuket - Patong, Kata, Karon, Chalong, Rawai, Nai Harn, Thalang, Cherng Talay, Kamala, Surin, Bang Tao, Nay Yang, Kalim, Ao Makham ou Phuket City - des informations sur ces communautés sont évoquées au fil des différents articles qui nous parviennent: vie de tous les jours, marchés, plongée, femmes, aventures, affaires, bons plans, adresses utiles, carte de l'île, liens vers d'autres sites, restaurants, hôtels, bars, Immigration, Police, Consulats et Ambassades, petites annonces, fêtes, histoire, courrier des lecteurs... Ces différentes rubriques vous offrent les informations en français qui vous permettront peut-être de bien débuter votre nouvelle vie ou préparer vos prochaines vacances dans le paradis tropical de Phuket, bercé par les vagues de la Mer d'Andaman.

Trop peu d'informations en français sur Phuket figurent sur le web. C'est la raison pour laquelle Le Siamois, Canard de Phuket, est né. Dès lors, si vous avez des questions à poser, n'hésitez pas à nous contacter.

P.v.K.

Découvertes

Surf : le défi du Mékong

Surf : le défi du Mékong La "mère de tous les fleuves" inspire à Patrick Gasiglia, un aventurier phukétois intrépide et fanatique de glisse, un nouveau défi: SUP MEKONG 2012 ou parcourir les eaux du Mékong sur plus de 1.000 kilomètres en solitaire sur un paddle surf.


Trouvant ses origines chez les peuples polynésiens, le Stand Up Paddle Surf (SUP) connaît actuellement un renouveau sans précédent. Le principe est simple : pagayer debout sur une planche de surf. De Sydney à Biarritz, en passant par le Japon et la Californie, on ne compte plus les nombreux adeptes de ce sport qui investissent les plages du monde entier en ce début de 21ème siècle, avec leur planche et leur pagaie.
Mais l’utilisation de cette planche de surf ne se limite pas aux océans, comme Patrick Gasiglia prévoit de le démontrer en septembre 2012, en réalisant en solo la première descente du Mékong en paddle surf, sur plus de 1000 km.
Le Paris Phuket a rencontré ce surfeur tout terrain.




Quel est le défi?
Le défi est de descendre le Mékong en solo à bord d’un paddle surf, en ralliant Chiang Khan (à l’ouest de Vientiane / Nongkhai) à Khong Chiam (à l’ouest d’Udon Thani), soit plus de 1 000 kilomètres. Toute la navigation se fera sur la partie du fleuve qui fait office de frontière entre la Thaïlande et le Laos. L’assistance technique et humaine se fera en 4X4 depuis la Thaïlande.

Quel est ton parcours? Comment en es-tu venu au paddle surf et à ce challenge?
J’ai participé à de nombreuses courses de 4X4 et de moto tout-terrain, ainsi qu’à beaucoup d’épreuves et de challenges personnels dans le milieu nautique : jet-ski, catamaran, kayak, windsurf. Je suis membre de WATH (Windsurfing Association of THailand). En 2008, j’ai rejoint la Dream Team de STARBOARD (leader mondial en windsurf et SUP). En paddle surf, j’ai déjà réalisé une descente de la rivière Kwai et une expédition sur le lac Rachaphrapat.

Quelle sera la durée du voyage?
Entre 2 et 4 semaines, mais le challenge n’a rien à voir avec la durée: il est de terminer les 1000 km. Je compte pagayer entre 8-9 h le matin et 16-17 h. Dans le meilleur des cas, ça représente 67 km par jour soit 8 km/h ou 33 km par jour soit 4 km/h. Nous avons choisi le mois de septembre car les courants y sont très forts. J’ai récemment rencontré deux Français qui ont effectué la descente des premiers 500 kilomètres en radeau de bambou. D’après eux les 100 premiers kilomètres sont les plus difficiles car il y a 7 rapides qui peuvent être des tourbillons énormes.
L’expédition se déroulera en septembre 2012. Nous quitterons Phuket en 4X4 le 1er septembre pour rejoindre la ville de Chiang Khan et nous commencerons la descente autour du 5 septembre. La traversée se terminera entre le 20 septembre et le 5 octobre 2012.

Qui forme l’équipe du 4x4 et que feront-ils?
Christophe et Magali Leborgne, 33 ans chacun. Ils sont habitués à la conduite tout terrain, aux voyages, au camping. Ils connaissent bien la Thaïlande et le Laos et parlent thaïlandais et anglais.
Tout le support technique, logistique et publicitaire se fera par TOYOTA Hilux 4X4.
Une fois que je serai parti sur le Mékong en paddle surf, l´équipe 4X4 longera le fleuve par la route. Même s’il n’y a pas toujours d'accès, le véhicule d’assistance essaiera de se trouver le plus près possible. Les communications se feront par téléphone portable et/ou par radio VHF (étanche). Chaque soir un campement sera établi afin d’assurer repas, repos, assistance technique et humaine, entretien ou remplacement du matériel, récupération des images prises pendant la journée et mise en ligne sur le blog… En cas d’impossibilité de se retrouver, j’aurai le matériel minimum nécessaire pour camper, ou bien je dormirai chez l’habitant, sur les berges du Mékong (je parle couramment le thaï).
Les arrêts sur les îles du fleuve sont impossibles, celles-ci appartenant toutes au Laos. L’expédition se fait côté thaïlandais avec des visas pour la Thaïlande.
L’équipe 4X4 partira de Phuket et devra au total parcourir environ 7.000 Km, en passant par Suratthani, Chumpon, Hua-Hin, Bangkok, Khorat, Khon Kaen, Loei, Udon Thani, Nong Khai, Nakhon Phanom, Mukdahan, Ubon Ratchathani, Surin…

La planche qui va être utilisée est-elle très différente des planches que l’on peut voir à la plage?
La planche utilisée et testée sera un prototype STARBOARD spécialement conçu pour cette aventure. C’est une planche complètement adaptée suivant mes consignes. Elle s’appelle Hybrid, mi-paddle surf mi-kayak et sera dans le catalogue STARBOARD 2013, dans la section "rivières et mer". Elle pèse le double d’une planche de paddle surf traditionnelle, soit 25 kg au lieu de 12-15 kg. Une planche en fibre supporte très mal les chocs et se casse trop facilement.
Elle a également été adaptée pour pouvoir transporter du matériel : insert de leash à l’avant, des crochets d’amarrage multi-positions sur le pont, une poignée à l’avant, ailerons optionnels de côté, double inserts de leash à l’arrière, double ailerons courts (spécial rivière) à l´arrière, une pagaie avec poignée amovible pour être transformable rapidement en double pagaie.
Je pars avec 2 planches Hybrid plus une planche gonflable et 4 pagaies.

Quel est le reste de l’équipement?
3 appareils photos (dont 2 Intova Sport Pro étanches, cf la rubrique “High Tech” du Paris Phuket) et 2 caméras vidéo étanches seront aussi du voyage afin de ramener beaucoup d’images. La réalisation d’un film est d’ailleurs prévue.
Un ordinateur portable + VHF (radio marine), un générateur (finalement pas de panneaux solaires, trop chers) font également parti du matériel et enfin un imperméable fluo jaune (de nombreux longtail boats naviguent sur le Mékong à très grande vitesse), un gilet de sauvetage spécial, une gourde sac à dos (2 kilos) “Camel Bag”, qui permet de boire tout en pagayant, un chapeau, des chaussures, des mitaines, une petite pharmacie, un hamac, une moustiquaire…
Tous les soirs j’accosterai et rejoindrai l’équipe 4X4 pour la nuit et j’en profiterai pour recharger tous les appareils (appareil photo, téléphone, ordinateur, radio).

Comment les sponsors peuvent-ils contribuer à cette aventure?
L’aide peut être apportée sous forme d’argent ou en don de matériel, selon les moyens de chaque entreprise.
Quel que soit le mode de participation à cette aventure, notre équipe sera fière de porter les couleurs des sponsors et fera de son mieux pour les promouvoir. Lors des passages ou arrêts dans les grandes villes, des actions publicitaires peuvent être planifiées : durant tous les arrêts au bord du Mékong, une planche SUP de démonstration sera disponible pour des essais/initiations pour les locaux et les touristes. Les brochures ou les échantillons des sponsors pourront aussi être distribués.
Les espaces publicitaires prévus pour les sponsors sont de 4 catégories différentes : moi-même sur mes vêtements ; les accompagnateurs de l’équipe 4X4 et leurs vêtements ; côtés, capot, bâche et auvent de la voiture ; et enfin la planche SUP + pagaie.
Une fois la descente du Mékong réalisée, planche, voiture, campement et équipement seront exposés pendant plusieurs jours chez Amara Water Sports à Pattaya, le plus gros vendeur de planches STARBOARD en Thaïlande et dans le centre commercial Jungceylon à Phuket.
En termes de médias, des journaux, magazines, télévisions et sites internet s’intéressent au projet et ont prévu de raconter l’aventure.

Où en est l’organisation: l’entrainement physique, les préparatifs?
Physiquement, je suis prêt, je m’entraîne tous les jours. J’ai aussi effectué 4000 km en reconnaissance, pendant 2 semaines en septembre 2011.
Je suis encore à la recherche de sponsors. STARBOARD nous a déjà fourni les planches et les pagaies. Red Bull m’a donné 10 000 bahts et des bouteilles. Participent également : Amara Water Sports, le Phuket News et le Paris Phuket, bien sûr.
Bonne chance! Et avis aux sponsors qui voudraient participer à cette aventure.

Le site internet officiel de l’événement en français et en anglais : www.supmekong1000.wordpress.com
Pour tout contact et renseignements supplémentaires, contacter Patrick par email : Bambou53@hotmail.com
Tél. : +66 (0)87 8888 244



Caroline Daoulas - Propos recueillis par C. Laleta Ballini

23-06-2013

 

Thaïlande Thaïlandais Thaïlandaise Thaï Thaïe Thaïlandaises thaïlandaise thaïlandaises thaïlandais Thaïs Thaïes thaï thaïs thaïe thaïes Phuket information informations francophone francophones belge Belge belges Belges Suisse suisse suisses Suisses Françaises Français françaises française Surf Mékong Patrick Gasiglia phukétois SUP paddle surf Stand Up Paddle Surf Sydney Biarritz Japon Californie plages planche surf océans Paris Phuket surfeur Chiang Khan Vientiane Nongkhai Khong Chiam Udon Thani Laos jet-ski catamaran kayak windsurf WATH Windsurfing Association of THailand STARBOARD rivière Kwai lac Rachaphrapat radeau bambou Suratthani Chumpon Hua-Hin Bangkok Khorat Khon Kaen Loei Udon Thani Nong Khai Nakhon Phanom Mukdahan Ubon Ratchathani Surin Amara Water Sports Pattaya Jungceylon Red Bull Phuket News Paris Phuket www.supmekong1000.wordpress.com

[83 autres articles dans la rubrique Articles]      [8 autres articles sur le theme Découvertes]      [46 autres articles dans le secteur Thaïlande]

réaction aux articles du siamois

Archives

Les fantômes sont parmi nous

Les fantômes sont parmi nous Dan Sai est un petit village de l’Issan, dans la province de Loei mais assez proche de Pitsanuloke, où il ne se passe rien.

[Lire la suite]23-06-2013

Expédition MEKONG 1000

Expédition MEKONG 1000 Il y a quelques mois, je vous annonçais l'expédition que préparait Patrick Gasiglia, le surfeur français bien connu de Phuket: la descente du Mékong en paddle surfsur 1.000 kilomètres, de Chiang Khan dans le Triangle d'Or, à Khong Chiam dans le Triangle d'Emeraude. Tout un programme...

[Lire la suite]23-06-2013

Sur les routes du Siam (4e partie)

Sur les routes du Siam (4e partie) Dès la vente de notre “maison sur l’eau”, nous avons pris la route au départ de Phuket pour voir ailleurs car, comme dit le capitaine, “nous avons trouvé le pays dans lequel nous avons décidé de nous installer, maintenant, reste à trouver l’endroit que nous préférons dans ce pays”.

[Lire la suite]23-06-2013

Sur les routes du Siam (3e partie)

Sur les routes du Siam (3e partie) Après 15 ans de navigation sur tous les océans du globe, parcourant plus de 60.000 milles nautiques, jetant l'ancre de leur voilier “Minuit” devant 216 îles, Ghislaine et son mari ont choisi Phuket pour achever leur tour du monde à la voile.

[Lire la suite]23-06-2013

Sur les routes du Siam (2e partie)

Sur les routes du Siam (2e partie) Après 15 ans de navigation sur tous les océans du globe, après avoir parcouru plus de 60 000 milles nautiques, jeté l'ancre de leur voilier “Minuit” devant 216 îles, Ghislaine et son mari ont choisi Phuket pour achever leur tour du monde à la voile.

[Lire la suite]23-06-2013

Sur les routes du Siam

Sur les routes du Siam Après 15 ans de navigation sur tous les océans du globe, après avoir parcouru plus de 60.000 milles nautiques et jeté l'ancre de leur voilier Minuit devant 216 îles, Ghislaine et son mari ont choisi Phuket pour achever leur tour du monde à la voile.

[Lire la suite]23-06-2013

PHATTALUNG TERRE DE LÉGENDES

PHATTALUNG TERRE DE LÉGENDES Située au sud-est du royaume, Phattalung est une province montagneuse, verdoyante et légendaire, qui compte environ 40,000 habitants. Elle fut le refuge de nombreux brigands des régions avoisinantes, qui y faisaient régner une atmosphère de hors-la-loi, sous l’emprise de leur chef Khun Rung Don Sai.

[Lire la suite]19-06-2013

Les bars d'Udon Thani ou Patong il y a dix ans

Les bars d Udon Thani est une ville en pleine expansion mais c’est où ça, Udon Thani? Pour ceux qui n’ont pas franchi le pont Sarrazin, Udon Thani se trouve au Nord-Est de la Thaïlande, dans la région nord de l’Issan. Oui, oui, là d’où viennent les jolies filles des bars de Phuket.

[Lire la suite]17-06-2013