Dossier du Mois Le Siamois, Canard de Phuket, journal francophone de Thailande Le Siamois

Le Siamois, Canard de Phuket: informations en français pour les Français, Belges, Suisses, Québecois et autres francophones qui aiment Phuket, la Thaïlande et la culture asiatique en général.

Vous y trouverez des informations en français sur l'ambiance de Phuket, sur la mentalité des francophones qui y vivent, sur les manifestations culturelles, les bons plans, les expériences personnelles des Français, Belges, Suisses, Québecois et autres francophones qui ont tenté l'aventure de Phuket.

Comme son nom l'indique, le Dossier du Mois traite en profondeur d'un sujet particulier qui dépasse bien souvent les frontières de Phuket pour englober toute la Thaïlande: femmes d'affaires, filles de bar, couples mixtes, aventuriers de légende, expatriement, soins de santé, massages, etc...

Ces informations en français vous permettront peut-être de bien débuter votre nouvelle vie ou de préparer vos prochaines vacances dans le paradis tropical de Phuket, bercé par les vagues de la Mer d'Andaman.

Trop peu d'informations en français sur Phuket figurent sur le web. C'est la raison pour laquelle Le Siamois, Canard de Phuket, est né. Dès lors, si vous avez des questions à poser, n'hésitez pas à nous contacter.

P.v.K.

Dossier du Mois

Vie de chien, mort de chien

Vie de chien, mort de chien C'était un bâtard insupportable qui traînait dans ma søøy: attiré par le fumet d'une de mes chiennes qui était en chaleur, il s'introduisait dans le jardin, fouillait les poubelles et croquait de temps en temps le cou à un de mes chats. Impossible de m'en défaire poliment: j'ai fini par le virer à coups de lance-pierre.
L'autre option possible aurait été de suivre les conseils d'un ami thaïlandais: "Si tu veux, je passe un coup de fil et on vient le chercher. Il partira pour les restaurants au Laos".




Je me suis alors souvenu d'un de mes séjours passés dans un village de l'Issan, à une dizaine de kilomètres du Mékong qui forme la frontière avec le Laos. Un vieux pick up brinquebalant arpentait les rues du village, chargé de cages cabossées remplies de chiens en assez mauvais état. Le message crachotté par le haut parleur fixé sur son toit était clair: on achetait tous les chiens errants ou trop vieux ou indésirables. Destination finale: un restaurant laotien.





La suggestion de mon ami thaïlandais montre bien qu'un tel système de récupération des chiens errants est aussi en place à Phuket. D'après une amie suisse, il existerait à Chalong un centre de groupage où les chiens ramassés attendent leur dernier voyage. Il serait également possible d'en manger sur place, le centre faisant aussi office de restaurant (clandestin). Tant qu'à faire, on y organiserait aussi des combats de chiens. Une plainte aurait été émise par des riverains mais la réaction de la police se fait toujours attendre: avec la haute-saison qui commence, ses officiers doivent avoir d'autres chats à fouetter.

Pourtant, manger du chien n'est pas vraiment habituel en Thaïlande, sauf dans la province de Sakhon Nakhon. Dans cette région proche de la frontière laotienne, sa consommation est courante. Les personnes âgées sont en outre convaincues qu'en manger est bon pour la santé. Cependant, depuis une dizaine d'années, les autorités ont mis en place une campagne visant à décourager cette habitude et à rendre au chien sa place de meilleur ami de l'homme.


Dog export Co., LTD


Le marché de l'exportation des chiens errants fonctionne toujours à plein rendement en Thaïlande, avec comme destinations le Laos, la Chine, le Vietnam et la Corée du Sud. Pourtant, le trafic de chiens est illégal dans le Royaume: la police intercepte parfois des convois comme en août 2011 lorsque 4 camions transportant plus de 1.000 chiens avaient été stoppés dans la province de Nakhon Phanom, frontalière avec le Laos. La destination du convoi était probablement le Vietnam puisqu'un des trafiquants arrêtés en était originaire. Avec ses deux complices thaïlandais, il risquait un an de prison et/ou une amende de 20.000 bahts (environ 500 euros), ce qui n'est pas grand-chose quand on sait qu'un bon gros chien se vend dans les 33 dollars (environ 25 euros) sur le marché vietnamien.


Pourtant, les mentalités changent doucement: au Vietnam, le chien n'est plus uniquement regardé comme un plat de résistance. Il y est devenu aussi un animal de compagnie, surtout auprès des jeunes générations citadines qui rechignent maintenant à en consommer. Il n'en demeure pas moins que le chien reste un plat traditionnel dans les campagnes, D'autre part, certains citadins ne voient pas en quoi le fait d'être le propriétaire d'un chihuahua les empêcherait d'apprécier un gigot de bâtard local élevé spécialement pour alimenter leur restaurant favori. Certains restaurateurs garantissent d'ailleurs que les chiens servis dans leur établissement proviennent de "fermes" d'élevage et n'ont donc pas été volés.


En Chine, le chien fait partie de la tradition culinaire depuis plus de sept mille ans. Sa viande a la réputation de purifier le sang et d'être favorable au yang, c'est-à-dire au côté chaud et extraverti de la nature humaine. On en consomme surtout dans les provinces du nord-est et du sud. Pourtant, cela fait également des millénaires que le chien est considéré en Chine comme un animal de compagnie. De nos jours, nombres de familles citadines possèdent un chien et il ne leur viendrait jamais à l'idée de transformer leur toutou en rôti. Pour trouver de vrais amateurs de viande de chien, il vaut mieux se déplacer un peu plus au nord-est, vers la Corée.


La viande de chien a une part importante dans la gastronomie coréenne, comme vous pouvez le voir sur les recettes citées ici. Cette tradition remonte à la nuit des temps. On en mange surtout pendant le Bôk-nal, la période caniculaire estivale, car cette viande chauffe le sang et provoque des sueurs, rendant la température ambiante plus supportable. Pourtant, ici aussi, le chien a tendance à devenir un animal de compagnie et la jeune génération semble moins encline à en consommer que les anciens. Il n'en reste pas moins qu'entre deux et quatre millions de chiens sont tués chaque année pour alimenter les cuisines sud-coréennes. Rien qu'à Séoul, plus de 500 restaurants servent de la viande de chien.


La cynophagie semble donc bien implantée en Asie: outre les pays cités ci-dessus, le Myanmar et les Philippines comptent également la gastronomie canine parmi leurs traditions.
Ajoutons aussi qu'au début du XXe siècle, il existait encore des boucheries canines en France et que le marché aux chiens de Paris se tenait rue Saint-Honoré. Les mentalités européennes ont donc évolué depuis 100 ans.
Dès lors, à part le fait que nous, Occidentaux, réagissons maintenant de manière émotionelle à ce qu'on puisse manger nos animaux de compagnie, en quoi l'abolition de la viande de chien serait-elle une bonne chose? Pourquoi le fait de manger du chien fait-il aboyer les associations de défense des animaux?


Voyage au bout de l'enfer


Pour un chien enlevé en Thaïlande, les conditions de transport vers sa destination finale sont épouvantables. Entassés dans des cages souvent trop petites dont les piles se superposent sur les plateaux des pick ups ou des camions, les animaux souffrent de la faim, de la soif et meurent parfois de suffocation. Ainsi, sur les 1.130 chiens récupérés par la police lors du raid de Nakhon Phanom, 119 d'entre eux étaient morts d'asphyxie. Mais en règle générale, le pire les attend au terme du voyage.




Il existe en effet deux méthodes pour tuer un chien destiné à la table d'un gourmet, qui ont en commun le fait que la souffrance de l'animal favorise la montée d'adrénaline, ce qui attendrit la viande.

Selon la méthode traditionelle, le chien est placé dans un sac opaque et solide, qu'on suspend à une poutre ou à une potence. Le sac est ensuite battu à coups de barre de fer jusqu'à la mort du chien.
La méthode moderne est à peine moins cruelle: le chien est attrapé au cou par un crochet et rapidement battu, une fois encore à coups de barre de fer, puis tué d'un coup de masse entre les yeux.


Hot dogs et SDF


Ces conditions ont horrifié nombres d'associations contre la cruauté envers les animaux. L'une d'elles, la Soi Dog Foundation (SDF), a vu le jour à Phuket en 2003. Sa fondatrice cherchait une solution pour empêcher la croissance du nombre incroyable de chiens et chats errants dans l'île. Vu le développement fulgurant du tourisme à Phuket, il fallait qu'une structure soit mise en place pour réagir à ce fléau et au risque d'épidémie potentielle. La SDF s'est donc lancée dans un programme de vaccination et de stérilisation de masse: entre 2003 et 2010, près de 30.000 chiens et chats errants ont été stérilisés. En outre, la fondation recueille des animaux blessés et les soigne avant de les offrir comme candidats à une adoption qui ne sera consentie qu'après une enquête sérieuse.

Il n'est donc pas étonnant que la SDF ait été parmi les premiers à tirer la sonnette d'alarme pour combattre les conditions cruelles de transport et mise à mort des chiens destinés à finir dans les assiettes laotiennes, vietnamiennes et autres.

Si vous voulez les aider dans leur action, cliquez sur le lien en francais www.soidog.org/fr/trafic-chien-viande ou signez la pétition en anglais sur le site d'une de leurs amies, www.tradeofshame.org





P.v.K.

23-06-2013

 

Thaïlande Thaïlandais Thaïlandaise Thaï Thaïe Thaïlandaises thaïlandaise thaïlandaises thaïlandais Thaïs Thaïes thaï thaïs thaïe thaïes Phuket information informations francophone francophones belge Belge belges Belges Suisse suisse suisses Suisses Françaises Français françaises française chiennes en chaleur restaurants Laos Issan Mékong chiens mauvais état restaurant laotien Chalong combats de chiens police chats à fouetter manger chien Sakhon Nakhon frontière laotienne Chine Vietnam Corée du Sud trafic illégal Nakhon Phanom marché vietnamien animal compagnie tradition culinaire toutou Bôk-nal Séoul cynophagie Asie Myanmar Philippines Paris rue Saint-Honoré européennes Occidentaux cages suffocation asphyxie tuer chien table gourmet souffrance adrénaline viande battu barre de fer mort tué Soi Dog Foundation (SDF) chats errants tourisme vaccination stérilisation de masse stérilisés blessés adoption SDF http://www.soidog.org/fr/trafic-chien-viande http://www.tradeofshame.org

[22 autres articles dans la rubrique Dossier du Mois]      [15 autres articles sur le theme Société]      [54 autres articles dans le secteur Phuket]

réaction aux articles du siamois

Archives

Un grand Roi s'en est allé, sa philosophie reste

Un grand Roi s Son Altesse Royale, le Roi Bhumibol Adulyadej, nous a quittés ce 13 octobre 2016. Son absence se fait déjà sentir, ne serait-ce que par l'afflux de citoyens venus rendre leurs derniers respects au Souverain disparu. Pourtant, sa philosophie nous reste et nous guidera, je l'espère, durant les décénies à venir.

[Lire la suite]15-10-2016

Journée internationale de la femme ce 8 mars: le point en Thaïlande

Journée internationale de la femme ce 8 mars: le point en Thaïlande Voici le point de vue d’une observatrice qui a eu et a encore un contact étroit et prolongé avec les femmes thaïlandaises: si elle ne revendique en aucun cas le savoir absolu sur la sociologie siamoise, cet article, écrit il y a huit ans et toujours d'actualité, peut avoir valeur de cas d’étude fiable.

[Lire la suite]26-04-2014

Le Bouddhisme thaïlandais: entre pureté et luxure

Le Bouddhisme thaïlandais: entre pureté et luxure Toute religion, toute philosophie connaît parfois des périodes de crise. Les quelques scandales qui ont terni l'image du clergé bouddhiste en Thaïlande ces dernières années, sont la preuve que la recherche de la Voie du Milieu peut être difficile lorsque les tentations sont trop nombreuses.

[Lire la suite]27-02-2014

La corruption? Quelle corruption?

La corruption? Quelle corruption? On a pu voir ces derniers mois dans la presse locale une avalanche d'articles liés à la corruption régnant à Phuket.

[Lire la suite]13-10-2013

La criminalité en Thaïlande

La criminalité en Thaïlande La criminalité en Thaïlande est une réalité dont il vaut mieux avoir conscience, qu’on soit touriste ou expatrié. Les Thaïlandais sont d’un naturel relativement calme car le Bouddhisme décourage et condamne les actes d’impulsivité. Dès leur plus jeune âge les habitants du Pays du Sourire reçoivent également une éducation faisant la part belle au respect et à la politesse.

[Lire la suite]02-07-2013

Libre comme un poisson dans l'eau

Libre comme un poisson dans l Epinglée par les Etats-Unis et les Nations Unies, la Thaïlande chercherait-elle à redorer son image? Le 13 juin 2012, l’équivalent thaïlandais du FBI a perquisitionné à bord de deux chalutiers ancrés dans le port de Saem San, non loin de Bangkok, et secouru onze Birmans asservis depuis sept mois, raconte le webzine birman The Irrawaddy. Chacun d’eux avait été acheté 8.

[Lire la suite]23-06-2013

Phuket à l'heure arc-en-ciel

Phuket à l La célébration de la Phuket Pride durant la troisième semaine d'avril me semble une bonne occasion pour faire un tour d'horizon de l'homosexualité en Thaïlande.

[Lire la suite]23-06-2013

Les transports en commun: infos pratiques

Les transports en commun: infos pratiques En Thaïlande, aller du point A au point B tient plus à un exercice de sagesse bouddhique que d’une science exacte. Oui, le passager en particulier devra puiser en sa foi, faire confiance au destin et à sa bonne étoile.

[Lire la suite]23-06-2013

Les routes de Thaïlande: mode d'emploi partiel

Les routes de Thaïlande: mode d Même si aucun décès dû à un accident de la route n'a été déploré à Phuket durant la nuit du 30 au 31 décembre, les accrochages ont déjà fait cinq victimes sur l'île durant les 4 premiers jours de la "Semaine de tous les Dangers" qui marque la fin de l'année.

[Lire la suite]23-06-2013

Planète SIDA

Planète SIDA Les années '70, recueillant les fruits de la révolution sexuelle du mouvement Hippie, furent vraiment une période faste pour les adolescents qui se préparaient à faire leurs "premières armes".

[Lire la suite]23-06-2013

[Articles antérieurs]